Astuce :
Data Visualisation ou l'art de se faire comprendre

De nos jours il faut comprendre et se faire comprendre vite et bien. Une bonne présentation, un bon article ou bien un bon poster se distingue non seulement par un contenu pertinent mais aussi par des illustrations efficaces. On peut avoir la meilleure idée du monde, si on ne sait pas la mettre en valeur elle peut tout simplement passer à la trappe. Cet article a pour but de mettre en avant l'importance de bien présenter ses idées par des schémas et autres graphiques percutants et de rappeler que la forme influe tout autant sur l'audience que le fond. Il ne s’agit que d’une mise en bouche et d’autres articles plus techniques sur divers outils de représentation de données suivront probablement.

Ce n'est un secret pour personne, le monde scientifique a encore de gros progrès à faire dans ce domaine. En effet, qui ne s'est jamais retrouvé face à une figure d'article qui nous laisse dans un état proche de l'entorse cérébrale ? Qui ne s'est jamais senti pris d'une grande fatigue voire d'épuisement devant un poster rempli de texte ? Je vous entends déjà "oui mais on n'est pas graphiste, on fait ce qu'on peut !" Nul besoin d'avoir fait les beaux-arts pour produire des illustrations efficaces, le tout est d'arranger l'information de telle sorte que le message à faire passer soit évident pour tout le monde et que cette idée retienne l'attention de telle sorte que l'on s'en rappelle.

La Data Visualisation ou DataViz est l'étude des représentations visuelles de données et de l'abstraction de l'information sous forme de schémas. Elle permet de donner les clés d'une figure réussie. L'institut de gestion des médias et de la communication de l'université de St. Gallen en Suisse s'est spécialisé dans le domaine de la Data Visualisation et a développé un tableau périodique des méthodes de visualisation que je vous invite à consulter. On peut y voir une liste non exhaustive de divers moyens de présenter des données en fonction du type d'information : données numériques, informations, concepts, stratégies, métaphores et enfin informations combinées. Cette représentation montre les grands classiques des différents types de visualisations.

Ce qu'il faut retenir de tout ça c'est que selon le message que l'on veut faire passer, les données ne seront pas présentées de la même manière. Cette vidéo (en anglais) intitulée "How to tell a story with Data?", ou "Comment raconter une histoire avec des données ?",  illustre très bien quel cheminement adopter :

  1. Obtenez vos données (étonnant...)
  2. Posez vous une question : "Qu'est-ce que vous voulez tirer de ces données ?"
  3. Choisissez vos outils. La réponse à la question précédente doit vous aidez à choisir.
  4. Ensuite explorez les possibilités et déterminez quel format est le plus efficace pour répondre à la question.
  5. Une fois avoir trouvé la bonne représentation, travaillez le design (couleurs, formes, échelles). C'est cette partie qui est en général négligée.

Internet a fait apparaître un nouveau mode de visualisation de données très proche des posters scientifiques : les infographies. Ces représentations permettent de présenter un sujet de manière extrêmement visuelle. Elles abusent des éléments graphiques tels que les couleurs complémentaires, les tailles de police différentes, les pictogrammes rappelant les panneaux de signalisation et autres représentation graphiques qui évoquent chez nous une impression de simplicité et qui rend la lecture ludique.

Pourquoi est-ce que je vous parle de tout ça ? Et bien simplement parce que j'ai une règle personnelle que j'essaie de communiquer et d'appliquer aussi souvent que possible : je veux montrer que le beau n'est pas l'ennemi du sérieux dans le monde scientifique mais au contraire un outil puissant pour communiquer et pour donner une image jeune et dynamique à une discipline qui a parfois une image un peu poussiéreuse : la biologie. Internet regorge de nouvelles idées en matière de design et de présentation des informations. Repoussons les frontières et mettons un peu d'internet dans nos documents !

Je vais tenter de vous apporter quelques conseils pour mettre en valeur vos contenus (rapports, présentations ou posters).

Osez les couleurs!

Chaque couleur représente un ou plusieurs concepts dans l'inconscient collectif, il faut jouer avec cela pour appuyer une idée. Prenez le temps de lire cet article qui explique en détail la signification des couleurs dans l'e-marketing et en ergonomie web. Vous y apprendrez que le vert par exemple évoque le milieu pharmaceutique tandis que le bleu évoque l'informatique et le rouge l'agronomie. Les couleurs en disent également beaucoup sur votre personnalité. Le gris traduit la neutralité, le respect, le calme, la douceur, ou encore la rigueur alors que le orange témoigne de la santé et de la vitalité, de l'optimisme, de la créativité, de la communication, et de la sécurité.

Choisissez bien vos polices.

Par contre, pas plus de 2 polices dans un document sinon on perd en cohésion. Choisissez une police originale (mais pas trop) pour vos titres, et une police "normale" pour vos contenus. Je vous propose d'aller faire un tours sur le site Dafont.com, plus particulièrement à la section Basique Sans serif où vous avez un large choix de polices en téléchargement gratuit. La police doit rester lisible, aérée et ne pas trop ressortir pour ne pas faire de l'ombre à votre contenu. Une police personnalisée mais gardant une certaine discrétion mettra un peu de caractère à votre document et permettra de se détacher des autres par une identité graphique reconnaissable.

Illustrez le plus possible vos propos.

Faîtes des schémas, aussi simples et basiques qu'ils soient. Ils permettent à votre audience de se détacher du texte s'il en a envie tout en comprenant le message. Ce conseil est d'autant plus important pour les présentations où la plupart du temps on ne lit pas le contenu des diapos mais on écoute et on regarde la présentation. Ce conseil marche aussi pour les posters. Là aussi, choisissez bien vos couleurs, et respectez un code couleurs cohérent tout au long de vos documents, cela aide le lecteur à reconnaître un élément déjà expliqué précédemment. Ne surchargez pas vos graphiques, il est difficile à mon sens d'afficher plus de 3 informations en même temps sans que l'information soit noyée. Le choix des représentations graphiques est la clé de la compréhension. Ne négligez pas non plus les échelles de vos graphiques. Une échelle mal choisie et on passe à côté de l'information. C'est tout bête mais il faut y penser.

Inspirez vous de vos lectures de tous les jours.

Il n'est pas donné à tout le monde d'avoir une imagination débordante. Le meilleurs moyen pour trouver des idées est de s'inspirer le plus possible des gens qui eux en ont plein. Pour cela, allez voir des sites dédiés à la DataViz et aux infographies, gardez aussi un œil sur ce que vous voyez pendant que vous surfez sur le net ou bien même sur ce que vous voyez dans les journaux. C'est en mimant qu'on apprend.

Voilà, je crois avoir tout dit, ou presque, sur comment mettre en valeur vos contenus. Je vous invite à discuter ici des outils que vous avez l'habitude d'utiliser pour réaliser vos graphes et schémas. Pour ma part, j'utilise la librairie R Lattice pour générer mes graphes et pour les schémas et posters, j'utilise le logiciel de dessin vectoriel Inkscape. Pour finir, voici quelques liens où vous pourrez retrouver tout un tas de visualisations originales:

Et rappelez-vous : Data is Beautiful!

 

Crédit image : Isabelle Stévant (Licence Art Libre)

  • À propos de
  • Passionnée d'informatique, de logiciels libres, de graphisme, touche à tout, curieuse mais grognon.Licence de biologie et master de bioinfo à l'université de Rennes, et PhD en bioinformatique à l'université de Genève.

8 commentaires sur “Data Visualisation ou l'art de se faire comprendre

  1. Article très intéressant pour tous les domaines !
    Je voudrais suggérer un site d\'infographie : http://www.informationisbeautiful.net qui s\'occupe notamment des infographies du journal The Guardian.

  2. Article très intéressant !!!
    Bravo !!!

  3. Voilà un article très instructif, à faire circuler le plus massivement possible 🙂 ! D\'autant plus que tout ce qui est expliqué ici peut être appliqué sur tous les supports scientifiques !

  4. \"Le beau n’est pas l’ennemi du sérieux dans le monde scientifique\"

    Je suis absolument d\'accord !! Merci pour cet article.

  5. Article très intéressant. Il est vrai que certains scientifiques n\'accordent pas assez de temps et d\'efforts à la présentation de leurs résultats. Pour ceux qui serait intéressé à entendre parler un pro de la Dataviz, je vous conseille ce TED TALK (possibilité d\'afficher les sous titres en français).

  6. Merci beaucoup pour vos commentaires 🙂 Maintenant je me sens moins seule 😀 J\'ai toujours eu l\'impression de passer pour quelqu\'un de superficielle avec mes rapports et mes présentations flashy!

  7. [...] Data Visualisation ou l’art de se faire comprendre [...]

  8. […]   […]

Répondre à ZaZo0o Annuler la réponse.