Formation :
Présentation de la licence BISM (ex-MIV) à Lyon 1

[Article publié le 12 mars 2014 et mis à jour le 2 décembre 2015]

Présentation

La licence BISM (Bio-Informatique, Statistique et Modélisation), anciennement appelée MIV, est un parcours de spécialisation de la licence de Biologie, à l'université Claude Bernard Lyon 1. L’accent de la formation est mis à la fois sur la bioinformatique et sur l'analyse des données au sens large (modélisation et statistiques). Les thématiques biologiques de spécialisation sont offertes par des options ; l’idée est de former des personnes à l’interface des différents domaines, capables de travailler aussi bien avec des biologistes que des informaticiens ou des statisticiens.

logo-universite-lyon

Organisation des études

La licence dure 3 ans, avec une entrée post-bac:

  • La première année est commune à l'ensemble des étudiants de la licence de biologie,
  • La spécialisation commence en deuxième année ; les étudiants du parcours BISM suivent des enseignements obligatoires en algorithmique, statistiques, modélisation, et génétique. Plusieurs options en biologie, mathématiques ou informatique sont proposées selon leurs envies de continuation en troisième année,
  • La troisième année permet une spécialisation plus poussée. Les enseignements obligatoires  sont dans la continuité de la deuxième année avec au programme génétique des populations, statistiques, modélisation, et bioinformatique. Encore une fois plusieurs options (2 par semestre) permettent de s'orienter vers différents domaines, en se spécialisant soit au niveau méthodologique (options en informatique ou mathématiques) soit dans un domaine biologique d'intérêt. Un stage court est possible comme option, permettant de pratiquer les connaissances acquises.
  • Le détail des options disponibles est disponible sur le site web de l'université de Lyon, ou plus particulièrement dans deux présentations pour les L2 et L3.

À qui s'adresse la licence?

La licence BISM s’adresse aux étudiants biologistes s’intéressant particulièrement à tout ce qui entoure les manipulations expérimentales en biologie, que ce soit les aspects plus technologiques (séquençage haut débit, big data), numériques (logiciels dédiés, analyse de données) ou théoriques (approches statistiques ou de modélisation innovantes). Il est possible d'y entrer à tous les niveaux, directement post-bac, mais aussi après un IUT, un BTS, une classe prépa, ou en venant d'une autre université.

logoucbl

Quels débouchés?

La licence BISM conduit principalement à des Master, dans les domaines de la bioinformatique, des biostatistiques et de la modélisation. Les débouchés naturels à Lyon sont le Master Bioinformatique, le Master BEE (Biodiversité, Ecologie, Evolution) et le Master Santé publique; d’autres masters de bioinformatique, de biostatistiques, ou dans des disciplines connexes, sont également accessibles à Lyon et dans plusieurs villes françaises ou européennes. Des passerelles existent également avec la filière Bioinformatique et Modélisation de l’INSA Lyon.

Quelques chiffres

  • Un effectif réduit : 15 étudiants en L2, 20-25 étudiants en L3.
  • Sur les années de L2-L3, un total de 7 options à choisir dans 3 départements d'enseignement (Mathématiques, Informatique, Biologie), soit le plus gros choix d'options de la licence de Biologie.
  • 70% de réussite en L3.

logo-siteweb-05058

Les anciens en parlent...

[Les anciens sont passés par la licence MIV, ancien acronyme de BISM]

Patrick, L3 MIV en 2011-2012, a poursuivi en Bioinformatique et Modélisation à l'INSA Lyon

La formation dispensée en Licence MIV est très complète et permet de concilier la biologie avec l’informatique et les mathématiques en traitant aussi bien les aspects liés aux technologies -omics, à la modélisation mais également aux statistiques par l’étude de tests sur des données biologiques. Mais cette formation m’a surtout permis d’effectuer mon premier stage professionnel, ce qui constitue une réelle expérience et un plus sur son CV. Ceci m’a donné l’opportunité de mettre en pratique les connaissances acquises durant mes études ainsi que de me confronter aux problématiques actuelles en bioinformatique.

Claudio, L3 MIV en 2009-2010, a poursuivi en Master Santé Publique à Lyon

Après avoir obtenu une licence de biologie option MIV (Modélisation et Informatique du Vivant) et un Master1 "Santé et populations" à l'Université Claude Bernard Lyon1, qui m'ont permis d'acquérir les bases en Biologie, Biostatistiques et Biomathématiques, j'ai voulu me spécialiser dans la modélisation mathématique en pharmacologie en m'inscrivant en Master 2 Santé Publique option PHAME. Cette formation m'a fourni les bases scientifiques nécessaires à l'analyse et à l'évaluation d'essais cliniques ainsi qu'à la modélisation mathématique en pharmacologie et en physiopathologie, domaines dans lesquels j'ai rapidement trouvé du travail à la sortie du Master2. Je prépare aujourd'hui une thèse dans le domaine de la modélisation physiopathologique en infectiologie.

Contacts et informations supplémentaires

Pour toute information supplémentaire, envoyez un email à marc.bailly-bechetXYZuniv-lyon1.fr (XYZ est bien ce que vous croyez).

 

---

Un grand merci aux relecteurs du blog Bu, Nolwenn et Akira qui ont permis d'améliorer et de publier cet article

7 commentaires sur “Présentation de la licence BISM (ex-MIV) à Lyon 1

  1. Pour ceux que cette licence intéresse, j\'ajouterai qu\'il est possible d\'arriver directement en L3 et de faire un condensé des L2/L3 décrites ici. Je l\'ai fait et j\'ai beaucoup apprécié. En tous cas je suis contente de voir qu\'il y a une vingtaine d\'étudiants maintenant, nous étions 6 en 2010/2011

    • Bonsoir Charlotte,

      Je suis en première année de CPGE MPSI (mathématique sciences de l\'ingénieur option informatique), je suis donc inscrite en parallèle à Lyon 1 en L1 math et informatique. Penses-tu qu\'il soit possible de passer par une L3 MIV après mes deux années de CPGE ? Je souhaite ensuite continuer en master neurosciences.

      Et toi quel est ton parcours antérieur au MIV ? Un condensé de L1/L2 c\'est-à-dire ?

      Merci à toi

      • Bonjour Lucile,

        je ne suis pas sur que Charlotte fréquente encore assidument le site, donc je réponds à sa place. Je suis le responsable actuel du parcours MIV (qui changera de nom, mais pas vraiment de contenu, à partir de septembre 2016, pour s\'appeller Bio-Informatique, Statistiques et Modélisation (BISM)).
        Après un cursus de deux ans en MPSI, il sera un brin difficile d\'enchainer en L3 BISM, qui contient quand même environ 50% de biologie, pour laquelle tu n\'auras pas les prérequis. De mémoire, Charlotte avait une formation avec déjà de la biologie en arrivant.
        Par contre, il existe aussi à Lyon une formation connexe, qui est le parcours \"bioinformatique\" de la licence d\'informatique. Là, le contenu en bio est beaucoup moins important, et l\'accent est mis sur l\'informatique avant tout; ce serait peut-être plus adapté en sortant de MPSI, et te permettrait un virage plus modéré vers la biologie, puis les neurosciences, que je suppose que tu veux aborder sous un aspect plus numérique et computationnel qu\'expérimental.
        N\'hésite pas à me contacter (marc.bailly-bechetXYZuniv-lyon1.fr) si tu veux des infos plus détaillées,

        Marc BB

  2. Ha, la Licence MIV... Honte à moi Marc, je rattrape mon étourderie en évoquant ici mes impressions sur cette Licence.

    Aujourd\'hui en M1 Bioinfo à Rouen, et stagiaire à l\'IBENS, je sors donc de cette Licence MIV. Je n\'y ai effectué que la 3ème année, après un DUT Bioinfo (Aurillac). Cette troisième année fut l\'une des meilleures de mon parcours universitaire. Un cadre de vie idyllique (Lyon... Son parc, ses pentes, ses bars à jeux...), une équipe pédagogique jeune, dynamique et particulièrement attentionnée, un environnement scientifique et culturel exceptionnel et un programme adapté au millimètre près à votre profil. Bon, ne croyez pas que je sois payée pour vendre la Licence hein, mais sincèrement, j\'ai vraiment trouvé cette année de L3 exceptionnelle. Les possibilités de parcours sont très nombreuses, en piochant parmi les UE d\'Informatique, de Mathématiques ou de Biologie, le tout soutenu par un solide tronc commun de bioinfo, biostats et biomodélisation.

    En résumé, c\'est une formation que je recommande vivement à tous ceux qui veulent avoir un aperçu de la diversité de ce domaine qu\'est la Bioinfo. Et qui souhaitent un super cadre de vie.

    Le seul point noir sur le tableau, à mon goût, est l\'offre de formation post-Licence à Lyon même... Mais tout dépend de votre profil.

    Voilà voilà.

  3. Bonjour,

    Pour faire suite au commentaire de Marion, l\'Université Lyon 1 ouvrira en septembre 2016 une mention de master Bio-Informatique qui est le débouché naturel de la licence BISM.

    Il y aura donc une continuité après la licence.

    Vous trouverez plus d\'informations sur le master Bio-Informatique à l\'adresse suivante :
    http://www.bioinfo-lyon.fr

    Céline Brochier

  4. Bonjour !
    Je suis intéressée par cette licence, mais je suis actuellement en L1 SV à Corte. Il est donc parfaitement possible de faire un transfert d\'université pour y accéder en L2 sans redoublement ?

    (j\'ai eu mon premier semestre, et je n\'ai pas encore eu les partiels du second)

    Merci beaucoup de votre future réponse 🙂

  5. Bonjour,

    je suis le responsable de la licence MIV/BISM. En ayant validé un L1 de sciences de la vie, l\'entrée en L2 est de droit et ne posera aucun problème pédagogique, tous les enseignements spécifiques du parcours BISM commençant en L2. Il suffit donc de déposer un dossier en suivant les instructions qui seront bientôt présentes sur cette page:
    http://www.univ-lyon1.fr/formation/inscription-et-scolarite/

    La procédure ouvre le 2 mai 2016.

    A bientôt,

    Marc BB

Laisser un commentaire