Astuce :
Trouver un emploi/une thèse en bioinformatique : quelques pistes [maj]

Comme le disait Estel en 2012, trouver un job en bioinfo n'est pas évident. Contrairement à certains métiers qui concentrent l'entièreté des offres d'emploi de leur pays en une seule plateforme, les emplois de bioinfo sont distribuées aléatoirement entre des dizaines de sites d'annonces plus ou moins spécifiques à la bioinformatique. C'est pourquoi l'article d'Estel était une bonne initiation. Il n'y avait qu'à commencer par là pour trouver d'autres sites d'offres pertinents (en liens sur ces sites, sur les offres elles-mêmes...).

Cependant le temps s'est écoulé depuis la sortie de son article. Il est donc à présent caché sous des tas d'autres (excellents) articles. Il s'avère également que des pages d'offres présentées ont maintenant changé d'adresse voire fermé. C'est pourquoi je me permets de vous présenter une mise à jour de cette liste (toujours non exhaustive) de sites. J'espère qu'elle permettra à d'autres bioinformaticiens de trouver des offres pouvant leur convenir plus facilement que s'ils partaient de zéro dans les méandres de l'Internet. Je vous invite donc vivement à la compléter en commentaire.

Sites WEB

Listes de diffusion

  • La liste "CPH" (pour "Copenhagen"), pour des offres essentiellement en Scandinavie, aux Pays-Bas et en Belgique

Les réseaux sociaux

Sur Linkedin, il existe des dizaines de groupes de discussion consacrés à la bioinformatique comme Bioinformatics Job News et Open Source Bioinformatics. En devenant membre d'un groupe, on peut choisir de recevoir par courriel chaque semaine un compte-rendu des messages postés sur le groupe, dont de nombreuses offres d'emploi. Votre promo/master/autre a peut-être également un groupe plus ou moins privé.
Si votre compte Linkedin n'est pas encore créé je vous conseille de le faire directement en Anglais, la langue principale du compte ne pouvant être changé (et mettre à jour son CV + son compte Linkedin dans plusieurs langues étant long et fastidieux pour un avantage ridiculement petit).

Twitter, cette arme de communication scientifique massive, est aussi de plus en plus utilisé pour la diffusion d'offres d'emplois en milieu scientifique. Si vous n'avez encore jamais gazouillé, c'est sûrement le moment de vous y mettre !

N'oubliez pas non plus les : superviseurs, collègues, camarades de promo, irc...

Derniers conseils

Prenez le temps de faire de bonnes lettres de motivation et CV (voir ici ou ici). Vous aurez plus de chance d'obtenir (au minimum) des entretiens si vous avez une lettre construite directement en lien avec l'offre proposée que vous aurez peaufinée en 2 jours plutôt qu'avec une lettre "bateau" que vous envoyez à tous les recruteurs.

Triez les offres et attendez d'en avoir plusieurs qui peuvent potentiellement vous intéresser avant de faire vos lettres, à force de le faire vous deviendrez efficaces pour éliminer celles qui ne vous intéressent pas et les "fausses vraies" offres.

Minute anecdote

Une offre - à présent disparue - demandait un expert réseau doublé de 5 ans d'expérience en statistiques sachant coder en fortran, java, python, html, mathlab, sh, et C++ qui accepterait un salaire de 'junior'. Ce genre d'offre signifie très certainement qu'ils ne savent pas ce qu'ils veulent et ne sont pas prêts à payer pour quelqu'un d'aussi expérimenté. Dans le cas précédemment cité ils voulaient juste "quelqu'un" pour faire des scripts I/O.

Pour les bioinformaticiens sortant de master, je ne peux que vous conseiller de commencer à chercher dès mai-juin, les offres florissant à cette période. C'est un boulot assez prenant mais si vous voulez un job dès la rentrée c'est l'idéal. Sinon les offres réapparaissent dès mi-septembre et vous pourrez alors commencer dans les mois qui suivent (généralement en janvier).

Bonne chasse !

Merci aux relecteurs Yoann, Gwenaëlle, et ZaZoo qui ont eu la patience de me relire et de me relancer quand je ne recevais pas mes mails.

13 commentaires sur “Trouver un emploi/une thèse en bioinformatique : quelques pistes [maj]

  1. Merci pour ce rafraîchissement !
    L'IHEC, International Human Epigenome Consotrium, collecte aussi des offres d'emplois en épigénomique :
    http://ihec-epigenomes.org/jobs/

    • Je ne connaissais pas, merci beaucoup.

  2. Pour info, LinkedIn gère maintenant le multilingue (la possibilité d'avoir une page en français et une page en anglais par exemple).

    • Tout à fait. Cependant comme dit dans l'article, mettre à jour son compte Linkedin dans plusieurs langues est très long et fastidieux et la langue principale ne peut pas être changée. De plus certains "blocs" de Linkedin sont communs à toutes les pages donc on peut facilement se retrouver avec des pages françaises avec des bouts d'anglais par exemple.

  3. Pour les pays nordiques, y'a aussi le mailing liste de la SocBiN (Society for Bioinformatics in Northern Europe):
    https://lists.su.se/mailman/listinfo/socbin-at-sbc.su.se

    • Je l'avais oublié, merci beaucoup.

  4. J'ajouterai que s'enregistrer sur le site de l'APEC (https://www.apec.fr/) peut aussi être utile. Au début j'avais rien, mais au bout de 5 mois j'ai régulièrement eu des appels de chasseurs de tête. Pas toujours dans le biologie, clairement c'est le côté informatique qui attire, mais parfois c'est en rapport avec la bioinfo.

    • Je croyais que l'APEC était pour le sortir des grandes écoles(?). Merci beaucoup du coup.

      • C'est pour les cadres. C'est pôle emplois qui me l'a proposé après ma thèse, mais je pense que ça s'adresse aussi aux titulaires d'un master.

        • Merci pour la clarification. 🙂

  5. Pour les personnes voulant travailler dans l'industrie pharmaceutique le site du LEEM http://www.emploi.leem.org/ est vraiment un référence.

    • Bonne ref, merci beaucoup.

  6. Merci beaucoup, je suis diplômée d'un master bioinfos et je galère à dénicher des offres qui me conviennent.

Laisser un commentaire